Tuto masque en tissu

Quand j’ai commencé ce blog il y a presque quatre ans pour parler écriture et littérature, jamais, ô grand jamais, je n’aurais imaginé faire un tel article. Déjà, je n’aurais jamais imaginé qu’on se retrouve en pleine pandémie… enfin, si, je l’avais imaginé puisque pour l’instant nous suivons exactement le scénario que j’ai créé pour mon quatrième roman, Migraines, mais voilà, hein, je ne pensais pas voir la réalité rattraper un jour ma fiction. Et puis je n’aurais jamais imaginé parler couture ici. Or il se trouve que coudre est un de mes passe-temps favoris, et donc lorsque j’ai vu ce guide pour créer un masque en tissu apparemment émis par le CHU de Grenoble et relayé par un médecin que je suis sur Twitter, je me suis dit qu’il fallait que non seulement j’en fasse, mais qu’en plus j’en fasse un tuto, si jamais vous aviez besoin d’un ou plusieurs masques et qu’en plus vous soyez novice en couture. (Bien sûr ce ne sont pas des masques FFP2, mais en l’absence de masques médicaux en pharmacie, cela pourrait éviter de contaminer tout son entourage en toussant si l’on présente des symptômes.)

Voici donc, comment construire un masque en tissu :

Le patron et les instructions

Vous pourrez trouver le patron et les instructions ici :

Tout d’abord imprimez le patron en mode « Ajuster : imprimer toute l’image » : chez moi ça m’a sorti le patron aux bonnes dimensions. En effet, il faut qu’il soit à la bonne échelle et qu’en sortant la barre de référence fasse bien 5cm comme sur la photo ci-dessous :

Découpez votre patron selon la taille désirée – moi j’en ai découpé un pour moi et un pour mon mari, si vous n’avez pas d’imprimante, en voici les dimensions :

Le matériel

Vous aurez besoin :
– un tissu en coton (une vieille chemise ou tee-shirt)
– un tissu style molleton fin (comme un sweat à capuche) ou une polaire fine
– 60cm d’élastique (si vous n’en avez pas et que vous ne pouvez pas sortir, récupérez celui d’un vieux slip ou d’une vieille culotte!)
– une aiguille (ou une machine à coudre)
– du fil
– de ciseaux

Vous aurez aussi besoin de savoir comment faire un point droit, si vraiment vous n’avez jamais tenu une aiguille – mais vous verrez, c’est facile, voilà un tuto.

Les étapes

Pour le tissu, j’ai utilisé une vieille chemise déchirée et une écharpe en polaire que mon chéri ne portait jamais :

Afin de faciliter le report du patron sur le tissu, je repasse d’abord.
Ensuite, je pose mon patron sur, par exemple, le dos de la chemise, et à l’aide d’un marqueur, d’un stylo ou d’un feutre, je marque les contours d’un trait solide – c’est là qu’il faudra coudre – et à 1cm de ce trait, je fais un tracé en pointillé, sauf sur le petit côté du patron où je fais mon pointillé à 2,5 cm – c’est là qu’il faudra couper et je laisse plus de marge là où je devrais glisser mon élastique.

Sur mon tissu en coton, je fais ça quatre fois : deux pour la partie extérieure du masque, deux pour la doublure.

Je fais ensuite ça deux fois sur ma polaire :

Je découpe ensuite vos pièces sur les pointillés – attention, pas sur la ligne solide, c’est sur celle-ci qu’il faut coudre !

Maintenant que mes pièces sont découpées, on va passer à l’assemblage. Pour cela, on va d’abord superposer nos pièces en coton deux à deux et épingler la partie arrondie : une pièce ainsi formée sera notre extérieur, et l’autre, notre doublure, celle qui sera contre notre visage :

Je couds ensuite là où j’ai mis mes épingles :

Voici ce que vous devriez obtenir :

Ensuite, pour faciliter l’assemblage, je vous conseille d’écarter et aplanir les coutures au fer comme ceci :

Ensuite, on va poser la polaire sur notre partie « doublure » (celle qui sera contre notre visage donc). Pour l’assembler facilement, je vous propose de poser votre partie doublure fermée à plat comme ceci :

Et ensuite, de poser dessus une première pièce de polaire. Sur les repères, en haut et en bas, épinglez la pièce de polaire à la partie qui se trouve juste en-dessous – ne l’épinglez pas à travers les deux épaisseurs de coton, donc, juste la première !

Retournez ensuite le tout et faites de même avec votre pièce de polaire sur l’autre côté, en épinglant toujours le long de votre tracé :

Ouvrez ensuite votre masque pour épingler votre polaire au milieu, de manière à ce qu’un bout recouvre l’autre – on veut que la polaire « filtre » donc forcément, on va en superposer les extrémités ici. Voici ce que j’ai fait :

Ensuite, j’ai fait une entorse au guide et cousu le long de mes repères (attention, bien coudre sur les repère et ne pas aller au delà sur les côtés où il faudra laisser de la place pour la coulisse de l’élastique!), j’ai donc cousu là où j’ai mis mes épingles, afin de déjà fixer ma polaire (et parce que c’est plus simple à mon avis aussi) :

Ensuite, afin d’éviter les plis, pour plus de confort, j’ai fait une nouvelle entorse au guide, j’ai réalisé ma surpiqure sur ma couture centrale, c’est à dire que j’ai épinglé ma polaire et ma doublure le long de la couture centrale comme ceci :

Et que j’ai cousu sur cette ligne pour obtenir ceci :

J’ai coupé un peu du surplus de polaire au centre, et ensuite j’ai procédé à l’assemblage de la partie extérieure. Pour ceci, j’ai d’abord refermé ce que je venais de coudre et je l’ai posé à plat, avec la polaire à l’intérieur, comme ceci :

Et je l’ai ensuite emboîtée à l’intérieur de la partie extérieure de mon masque, comme ça (vous remarquerez qu’ainsi, la couture de ma partie extérieure ressort) :

J’ai épinglé une première partie en haut et en bas (attention, encore une fois, ne pas aller au delà de la ligne de repère qu’on aura tracé pour laisser de la place pour la coulisse de l’élastique). Ici en revanche, quand vous épingler votre coton, vous l’épingler à la partie en coton juste en dessous et à la polaire, mais pas au delà :

Retournez ensuite le tout et épinglez de l’autre côté, voici ce que vous obtenez en dépliant le masque :

Maintenant, on va coudre là où on a mis nos épingles, le long de la ligne du haut et de la ligne du bas, et en n’allant pas au delà de la ligne tracée pour laisser de la place à nos coulisses sur les côtés.

Voici ce qu’on obtient :

Maintenant, avant de retourner mon masque, je vais couper mes surplus de tissu en haut, en bas, et sur la partir centrale (attention pas sur les côtés, c’est là qu’on mettra les élastiques!)

Je retourne ensuite mon masque comme ceci :

Voilà, maintenant j’ai ma polaire à l’intérieur entre mon extérieur et ma doublure, et mes couture à l’intérieur :

Maintenant, on va faire une couture le long du haut et du bas du masque, à quelques centimètres du bord, pour lui donner de la tenue et encore une fois, attention, on ne coud pas au-delà des repères sur les côtés sinon on ne pourra pas passer nos élastiques !

Ça donne effectivement de la tenue au masque :

Avant de créer mes glissière, je vais d’abord couper mes surplus de polaire sur les côtés :

Ensuite, on va replier les côtés d’un centimètre et les épingler ensemble à quelques millimètres du bord, comme ceci :

Voilà ce que donne le bord épinglé, vous remarquerez que j’ai un espace non cousu d’à peu près un centimètre en haut et en bas pour glisser mon élastique :

Je vais coudre là où j’ai épinglé, à quelques millimètres du bord, et voici ce que ça donne quand j’ai fait l’opération des deux côtés :

Ensuite je n’ai plus qu’à glisser mon élastique. Alors le guide donne la version « élastiques derrière les oreilles » mais on peut ici aussi ne couper qu’un seul élastique pour fixer le masque autour de la tête. Mais pour l’exemple, je vais vous montrer comment réaliser le modèle du guide. Coupez deux élastiques de 30cm. Ensuite, pour en glisser un dans la coulisse, attachez une épingle à nourrice à une des extrémités de votre élastique :

Guidez l’épingle à nourrice à travers l’une des coulisses. Répétez l’opération de l’autre côté…

Et voilà, votre masque est prêt ! Vous n’avez plus qu’à ajuster les élastiques à votre taille ! N’oubliez pas de le laver tous les jours à 30 avec de la lessive !

Bon, surtout faites bien attention à vous et à vos proches, restez tranquille à la maison avec de bons bouquins, et bon courage à tous !

2 réflexions sur “Tuto masque en tissu

  1. francine Nicot dit :

    Bonjour
    C’est vraiment intéressant de pouvoir faire son masque soi-même ; je n’ai pas réussi à trouver les références sur le site du CHU de Grenoble, pourriez-vous me les transmettre ?
    Je serais aussi intéressée à m’abonner au compte twitter du médecin que vous suivez, si c’est possible.
    Merci d’avance

    J'aime

    • Maiwenn Alix dit :

      Hello Francine, j’ai vu ce modèle de masque en tissu partagé par @Martinez_J_ et @DrAleksio. Vous en avez aussi d’autres peut-être plus simples à faire sur un thread épinglé sur le profil de @doliqueen_ qui est pharmacienne. Je n’ai pas non plus vu ce document sur le site du CHU, seulement relayé par des soignants sur les réseaux, qui précisent bien qu’il s’agit d’un modèle de dépannage afin de palier au manque de masques chirurgicaux ou pour les économiser, afin d’éviter les projections.

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s